LOADING

Type to search

Dance Portraits

Renald, le papa Hip Hop de Perpi

Share
Interview Renald hip hop

Ses allures d’éternel ado et sa franche sympathie nous méprennent au premier abord. Mais à 44 ans, Renald est un des plus anciens du Hip Hop dans le département. Il enseigne la danse mais surtout la vie, un médiateur social et stylé sans bling-bling.

A la Casa musicale, comme dans une résidence secondaire, Renald est reconnu par tous. Casquette décalée, jeans et baskets aux pieds, on le salue, lui demande une info ou on le sollicite pour plus tard. Il est là depuis longtemps, depuis vingt ans, à la Casa ou dans d’autres écoles autour de Perpignan. Il a vu grandir ses élèves dont beaucoup sont devenus profs de Hip Hop à leurs tours. Un apprentissage de techniques et de philosophie qui fait son chemin et déclenche souvent des vocations.

« Ce que j’aime dans les cours, au delà de la danse, c’est être là auprès des jeunes. C’est les écouter, leur transmettre la passion avant les pas. Les épauler durant leur épreuves quotidiennes aussi et leur dire de rester positifs. »

Un chorégraphe cinéphile

Il vient du Nord mais arrive très jeune dans le sud. A 13 ans, comme beaucoup d’enfants, il commence à imiter Michaël Jackson. Très vite, à grandes enjambées, il prend le rythme du Hip Hop. Il n’en sortira plus et continue d’exercer son art au travers de spectacles et tournées. Pendant quatre ans jusqu’en 2011, il lance « Barbarians » avec sa troupe 6 Step Compagnie. Un spectacle basé sur des musiques de films épiques. Une mise en scène entre théâtre, danse et cinéma qui affiche une cinquantaine de dates dont certaines au Viet Nam avec de jolies collaborations.

Nostalgique et fier de ce spectacle, Renald le fait revivre avec « Barbarians 2 » en cet automne 2017. Sans compter les autres shows de démonstration pure de Hip Hop. Les danseurs de la crew sont volontiers d’anciens élèves qui ont gardé la fibre et qui sont devenus des amis.

De l’importance d’être constant

Lorsque Renald est intérrogé sur l’esprit Hip Hop et son leitmotiv, il cite l’innatendu Michel Drucker : « Dans le milieu artistique, l’important n’est pas de briller mais de durer ». Une phrase déroutante de justesse qui résonne en lui continuellement et qu’il essaye d’inculquer à ses jeunes élèves. Quand on est passionné, on peut vouloir la gloire mais elle n’est jamais une constante sûre. Renald en est convaincu et prône la relation durable et fidèle avec sa pratique.

« La danse est comme une relation amoureuse. La danse ne me quittera jamais, c’est moi qui la quitterai. » dit-il sans intention de rupture imminente. Renald traverse le temps et les épreuves en dansant, propulsé par son désir d’avancer toujours. Il apporte une reconnaissance particulière à « tous les danseurs, rappeurs et graffeurs qui ont fait, font et feront vivre ce mouvement Hip Hop à Perpignan. »

Et parce qu’on est jamais trop vieux pour freestyler, Renald donne des cours pour adultes de 18 à 77 ans le jeudi soir à la Casa. Avis à tous les breakers !

 

Jim Lefeuvre pour Urban Art Up

Leave a Comment