LOADING

Type to search

Portraits Skate & roller

Il défie l’apesanteur !

Share

Certains d’entre vous l’ont peut-être déjà aperçu dans les rues de Perpignan ?I Aie… bien trop rapide. Regardez bien, il fait des trucs étranges avec ses pieds.

À 24 ans, Geoffrey Freixas alias Orphée, maitrise une belle palette de figures en park et street, ce rider amoureux de son sport roule sa bosse dans le milieu du roller depuis sept ans. Autodidacte, il découvre le plaisir de la glisse avec les rollers bien trop grand d’une amie. Ce passionné, réapprend à marcher en ayant l’agréable impression de flotter sur le sol.

En un mot être  « libre » et c’est cette liberté qui anime Orphée, car il n’y a pas de figures imposées, pas de hiérarchisation comme dans d’autres sports, c’est avant tout un sport fun qui procure beaucoup de sensations.

Le plaisir avant tout.

Il faut dire que le rider n’est pas de ce que l’on appelle un compétiteur dans l’âme. Même si il est toujours motivé par l’envie de plaquer des tricks de plus en plus propres, il pense que c’est à l’extrême opposé de l’esprit du freestyle. Orphée a su se surpasser pour progresser « on tombe, on se relève, on recommence, on se fait mal, on recommence… ». Cependant, le reste du temps les sensations qu’il perçoit sont folles : vitesse, hauteur, amplitude, tricks sans oublier les sessions entre potes ! Rien de mieux pour se vider la tête !

Une discipline qui lui permet un dépassement de soi constant et qui semble inhérent à la pratique du roller.

En effet, il s’entraine le plus souvent possible, de jour comme de nuit, en semaine et en week-end, sans compter ses heures avec un rythme soutenu. Le skatepark du Moulin à Vent à Perpignan le connaît et il le connaît bien. Tac Tac, en 2 clics, ses fidèles rollers collés au pied, il vient défier les lois de l’apesanteur, grind, slide, il y a du bowl, de la rampe, du rail,… La ville n’est pas en reste, casque sur les oreilles, heavy metal ou PNL, il détourne le mobilier urbain en spot, simple plaisir de communiquer ses pures sensations freeride.

Le perpignanais milite pour le développement des sports de glisse urbains dans la région par le biais de son association N’again. La traduction est simple « ne jamais abandonner » voilà pourquoi il tient avant tout à faire partager et à communiquer cette passion du roller, une discipline qui allie élégance dans les mouvements et liberté. L’association offre un encadrement afin de favoriser le lien social dans un esprit fédérateur, convivial et sportif. Il ne se voit pas comme étant une personne qui donne seulement des cours de roller mais plutôt comme un grand frère qui transmet des valeurs, une manière de vivre et de penser aux jeunes.

Sa prochaine mission, créer une école de roller ici à Perpignan.

Avec son style et son attitude à la fois rock et naturel, la future génération a ainsi son idole toute trouvée.

Et en prime vous pouvez retrouver Orphée, samedi 14 octobre au skatepark du Moulin à Vent à Perpignan, pour le GOOD VIBE CONTEST 2017. La première épreuve du circuit National de roller street.

Venez nombreux passer un moment de convivialité dans une ambiance ride !

N’again

2 Comments

  1. Cardona 12 octobre 2017

    Quel plaisir de vous lire merci beaucoup car je suis aussi fiere de lui il est mon souffle ma vie lui il se relève tout le temps et moi je me relève pour lui depuis 24 ans sa fane la plus fidèle mais je n’oublie pas les autres merci encore à vous Fanny sa maman

    Répondre
  2. Cardona 12 octobre 2017

    Merci pour cet article qui m’a procuré en le lisant émotion joie fierté sa maman qui a une Idole Orphée depuis 24 ans Merci encore

    Répondre

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *