LOADING

Type to search

Artiste & graffeur Portraits

Qui est Astus two le graffeur Perpignanais ?

Share

 Son nom et son visage sont connus, graffeur-décorateur Astus two aka Jérôme Salas est un artiste polyvalent en phase avec l’esprit street art. Il a tiré de son enseignement artistique les codes du dessin qu’il a ensuite appliqué au graffiti avec tout le respect et la rigueur que cette discipline impose.

C’est dans les années quatre-vingt-dix qu’il a été largement inspiré par le graffiti en découvrant les œuvres d’autre graffeur, ce fut le déclic. « À l’époque les premiers magazines sur le sujet sortaient en kiosque. Je dessinais depuis pas mal de temps et je mourrais d’envie de reproduire mes créations sur mur. » Pour comprendre comment il fait vivre son art, il faut se glisser dans sa peau. Celui d’un mec touchant et modeste, voix posée et chaleureuse, look casual et sans fioritures. Sa démarche est avant tout le plaisir et il n’y a qu’à admirer son travail pour se rendre compte que la technique est là. Un véritable dialogue s’établit entre la vivacité des couleurs, les lettrages, les personnages, la peinture, la sculpture et par la manipulation de matériaux. Un moment où l’on ressent les formes de manière particulière, comme figés dans le temps. C’est en déstructurant ses sujets qu’il parvient à les faire vivre. Il donne du relief à ses œuvres grâce aux formes graphiques. Ce style met en mouvement un caractère, sans le rendre agressif. Les contrastes s’accordent sur une même sphère. Dans cette constante tout ce qu’il crée au sens premier du terme est en lien avec la vie de la cité, de la ville, des gens.

Il travaille le plus souvent dans son atelier « La Zone 47 », mais c’est avec bonheur qu’il retrouve le plaisir de graffer sur des murs extérieurs. Car même s’il a délaissé les nuits en catimini, le vandal reste pour lui un excellent moyen de stimuler la créativité ce qui confère des airs d’unité et de respect. Astus two travaille avec professionnels et particuliers, il est appelé pour décorer des lieux publics mais aussi des lieux privés. Il expose aussi. Ainsi il met son art au service des autres.

Seul ou accompagné de ses crews NTC, MCT et GM, avec lesquels il partage sa passion par le biais du graff, l’artiste se laisse porter par ses envies. Son but ? Continuer de peindre et de se faire plaisir pour vivre une douce vie d’artiste.

Une exposition verra le jour en septembre, mais pour l’heure qui sait, Astus two pourrait bien décorer votre salon.

InstagramJérômeSalas

TheShantyLand

Joséphine Pagano pour Urban Art Up. ©Astustwo

 

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Next Up