LOADING

Type to search

Reportages

Art Urbain : tout le vocabulaire du Street art !

Share

Le B-A BA de l’art urbain

A

Aérosol : Bombe de peinture en spray. Système sous pression servant à assurer la dispersion d’un liquide.

B

Back to Back : Quand une paroi est couverte avec des pièces peintes à la suite.

Battle : Compétition entre plusieurs graffeur ou crews.

Biter : Copier le style d’un autre artiste.

Blaze : Nom que l’artiste se donne, il est très souvent choisit pour l’harmonie des lettres entre elles.

Block Letters : Graff au lettrage compact.

Body Graff : Graffiti réalisée à même la peau.

Bombe/ bombonnes/ cans : Nom donné aux sprays aérosol utilisé pour le graffiti.

Bombing : Graffer des lettres avec une bombe/ un aérosol.

C

Caps : C’est l’embout du spray.

Cellograff : Fabriquation de cloisons et de volumes éphémères, qui servent de support pour des interventions plastiques. C’est à Astro & Kanos que l’on doit ce concept novateur.

Craie au sol : L’art de dessiner à la craie.

Crew : C’est une communauté, un groupe de graffeur qui se réunit pour peindre ensemble.

Collages : Les collages des images imprimés sur du papier et collés sur les murs. Résistant difficilement aux intempéries, ils disparaissent très vite.

D

Dripping: Effet de coulures de peinture.

E

Effet : Élément décoratif qui a pour but d’embellir les lettres.

F

Fade : Mélange de couleurs progressif pour dégrader une couleur.

Flop : Graff simple, sans remplissage.

Freestyle : Graff fait sans esquisse au préalable, improvisation.

Fresque : Dessin élaboré qui associt écriture, couleurs, personnages et paysages pour décrire une scène ou raconter une histoire sur un support de grande surface /Mur entier.

G

Graffiti : C’est un mot Italien. Dérivé du latin « grafium », qui signifie « éraflure ».
Le graffiti est une inscription non autorisée et indésirable, représentant généralement un personnage et/ou une signature, en plein milieu de l’espace urbain. Le graffiti est réalisé comme signe de reconnaissance d’un individu ou d’un groupe, mais aussi comme une expérience artisitique ‘esthétique’. Par extension, on nomme « graffiti » une œuvre qui reprend les mêmes codes artistiques, même si elle est réalisé sur un autre support.

Graff 3D : Lettrage travaillé pour donner de la profondeur au lettrage.

Graffeur : Celui qui pratique le graffiti (Writer en anglais).

H

Hall of fame : Spot regroupant régulièrement des œuvres d’artistes plus renommés.

J

Jam : Événement légal organisé pour rassembler des graffeurs.

L

Lay-up : C’est l’endroit où les trains sont généralement garés – terminus de ligne où les graffeurs peignent en quelques minutes

Lettrages : Il s’agit de lettres stylisées de grande taille, très colorées et dont la calligraphie est parfois si poussée qu’il est difficile d’en décrypter le sens. On peut en distinguer deux types : ceux accompagnés d’un personnage et ceux constitués uniquement de lettres.

Light : Effet de lumière appliqué sur un graff.

M

Marker : Feutre a embout large utilisé principalement pour le tag, il existe une multitude.

Mosaïques : La mosaïque est inspirée du pixel-art.

O

Old School : Un graff est dit old school quand son apparence ressemble aux graffs des années 80.

P

Punition : Taguer un endroit de manière répétitive.

Pochoirs : Le pochoir est un support réutilisable : une plaque de carton, de métal, de plastique découpée que l’on fixe sur la surface à peindre et dont on remplit de peinture les zones vides.

R

Reverse Graffiti/ ou clean tag : le reverse graffiti est une technique de création « propre » du graffiti, puisqu’il enlève la saleté des tunnels, murs, etc. On n’utilise ni peinture, ni encre.

S

Session : Faire une session signifie peindre en compagnie d’autres artistes

Spot : Lieux où sont réalisé des graffs ou tags.

Stickers : Étiquettes autocollantes de petite taille, généralement fixés sur les mobiliers urbains.

Street art : Catégorie regroupant tous les éléments artistiques créés dans la rue de manière officielle ou illégale. (break dance, rap, hip hop, théâtre, graffiti, flash mob, etc.).

T

Tag : Le tag est un pseudonyme calligraphié. En anglais, cela signifie « étiquette ». A la base, les tags étaient utilisés par les gangs de New York pour marquer leurs territoires.

Throw up : Lettrage simple facile et arrondie.

Toyer : Fait de recouvrir un tag. Action synonyme de provocation. Le mot « Toy » désigne aussi les graffeurs dits mauvais ou débutants, mais c’est plus souvent pour la qualité du travail que ce terme est utilisé.

V

Vandal : Graffiti illégal, lettrage peint rapidement dans un endroit non autorisé.

W

White cube : Galerie ou musée comme espaces d’exposition.

Whole-Car : Graff réalisé sur la totalité d’un wagon.

Whole-Trains : La totalité du train est recouvert de graffs.

Writers : Désigne les praticiens de l’art graffiti.

Y

Yarn bombing : Aussi appelé urban knitting, c’est faire du graffiti avec des pièces tricotées.

 

Tous le vocabulaire du street art via Street Art Blog

© La Photo Graff

Leave a Comment